Bio/Press

(Eng /Japanese below) 
Compositeur musicien improvisateur (sax /basse /contrebasse/ clarinette Turque/claviers/guitares, instruments faits maison…) & producteur vivant entre Paris et la presqu’île du Cotentin, Franck s’illustre sous divers pseudonymes autant dans l’électroacoustique expérimentale que dans un Jazz futuriste et créatif   avec son groupe « The Fakir Orchestra«  ainsi que dans de multiples projets satellites (Tao le Hâ /Antenne en Fer/…)  Il est notamment accueilli sur le label Signature de Radio France  pour lequel il  un deuxième album Tako Mitsu, sorti le 18 novembre 2016 après Mélodies Lunatiques (2012) . Franck compose génériques et paysages sonores pour la radio, musiques originales pour courts-métrages, installations, performe en concerts et dj-sets, et s’intéresse à tout projet créatif intégrant une dimension sonore. Il multiplie les concerts sur toutes les scènes, qu’elles soient de jazz, de musique improvisée, expérimentales, électroniques, académiques ou underground, Européennes, Chinoises, Canadiennes…
Pas de chapelles, pas de frontières. Open Mind Music.


 ENG: 
Franck Dadure is a french composer musician & improviser (Double Bass, electric Bass, Soprano saxophone, Turkish Clarinet , Keyboards, guitar, electronics & DIY hardware..), & producer living between Paris & the Cotentin Peninsula. He works as in the electro acoustic Ambient area under many aliases, than the Electro Jazz with « The Fakir Orchestra » or with bands like Tao le Hâ / Antenne en Fer …He sign on the label Signature (Radio France) for the album « Mélodies Lunatiques. » and the new album TAKO MITSU

Franck compose music and soundscapes for radio, film, concerts, installations, dance, performances, Dj sets, soundscapes and play live solo or with bands Europe/ China / Canada…No chapel, no border.

extracts Tako Mitsu on youtube

press review Tako Mitsu (Japan) 
Franck Dadure & The Fakir Orchestra
Tako Mitsu

フランスのミュージシャン、フランク・ダデュールのリーダー作。本人は、ダブルベース、エレクトリックベース、ソプラノサックス、トルコクラリネット、キーボード、ギターほか、各種音響機器を操るマルチプレイヤー。まず気になるのはアルバムタイトル『Tako Mitsu』。「たこみつ」って何!? って話ですが、これは昭和6年に発表された童謡「おみやげ三つ」(作詞・西條八十/作曲・中山晋平)の歌詞「おみやげ三つに たこ三つ」を引用したものと思われる。ジャケット写真からも分かる通り、これが「東洋的なもの」であることはフランク・ダデュール本人も意図するところであろうが、タイトル曲「Tako Mitsu」は中近東さえも想起させる不思議な旋律。拙い日本語で「オミャゲ ミツ タコ ミッツ」が連呼され、奇妙なトリップ感をもたらしている。かと思えば、エレクトリック・マイルス的な“混沌クロスオーバー”をはじめ、上品でアダルトなジャズファンクまでも披露しており、リリースから間もない本作の「得体の知れない魅力」を、いまだ的確に分析しかねている。

revue de presse:(in french)

Festival des Tombées de la nuit (Rennes FR)- Dans la catégorie des agités du bocal, ce spécimen mérite un examen particulier. Producteur et musicien multicartes, Franck Dadure (The Fakir) souffre d’un trouble dont on ne cherchera surtout pas à le guérir : il a l’identité baladeuse. Fermement affirmée, mais refusant de s’embourber dans un quelconque pré carré, elle file ventre à terre d’une idée à une autre, dresse avec virtuosité l’éloge de l’esprit d’escalier et du ricochet sonore. Electronica, groove moyen-oriental, free, musique concrète ou psychédélique… De ces étiquettes, cet iconoclaste fait un nuage de confettis, sous lequel son charivari, véritable fête pour les têtes en vrac et les jambes qui ne tiennent pas en place, peut battre son plein. Soufflant dans les bronches des puristes, sa clarinette turque électrifiée et son sax soprano déposent des vérités neuves dans l’oreille des amateurs d’inouï. Et ses machines et instruments trafiqués achèvent de transformer ses tourneries en odes au désordre. On l’aura compris, The Fakir fait mieux que donner des concerts : il commet d’enivrantes atteintes aux moeurs musicales et à l’ordre poétique.

Rémy Kolpa Kopoul (never forget, Rémy) -Radio Nova-
Quelque part entre jazz dépouillé, pop effilée, volutes orientales et electro secoué,
tel est “The Fakir Orchestra” de Franck Dadure .
Aux confins du psyché et de la BO d’un film à inventer, avec beat parfois frénétique façon drum n’bass et ses « Mélodies lunatiques » (titre de l’album), le Fakir joue… hors des clous 
La République du Jazz  par Georges Kiosseff :
« The Fakir », musique hors des clous, Franck Dadure et son trio, coup de coeur « la République du Jazz »
Raaah, enfin, de l’innovant, du pas politiquement correct, de l’électro Jazz orientalisant, des idées, des sons, du fun !!!! J’ai croisé, au festival Jazz sous les Pommiers à Coutances, Franck Dadure qui m’a confié son disque ; «Mélodies Lunatiques », sorti sous le label « signature », distribué par Harmonia Mundi, et produit par Radio France .
Je l’ai mis de côté, et aujourd’hui il est dans mon lecteur de CD, je l’écoute, le réécoute, trouvant dans cet exercice tout ce que j’aime, un « crossover » de cultures comprises et assimilées, de l’intelligence, créativité sans frontières, électro-acoustique au bon sens du terme …pour moi un vrai coup de coeur !
 Le tout assorti d’un groove impeccable, ce qui n’est pas pour me déplaire, amateur, outre du Jazz, de Funk et de R’n’B .Et là nous sommes bien servis par une équipe d’allumés, de musiciens sans préjugés .
 Franck Dadure joue du saxophone soprano, de la contrebasse, de la senza électrifiée, du piano, du Rhodes Fender, des programmes électroniques, et, comme indiqué sur la pochette, de la tour Eiffel (?!)
 La joie et l’énergie se dégagent, dès la première écoute, de ce projet innovant, sans préjugés musicaux, tout en ayant « digéré » beaucoup de formes musicales dites              « classiques », plus que du crossover, de l’ouverture, gardant en même temps le swing,
le groove, propre à la Musique de Jazz .
 Les compositions de Franck Dadure, habiles, complexes, ouvrent tout un horizon sonore, qui incitent à la curiosité musicale, à l’ouverture, à la découverte de la richesse de l’univers électronique, incontournable aujourd’hui .
 Ces joyeux « agitateurs d’idées », pour paraphraser une célèbre pub, nous font réfléchir sur la Musique d’aujourd’hui, sans étiquettes ni frontières, pour notre plus grand plaisir .
 Je ne peux que vous inciter à acheter ce disque des «Mélodies Lunatiques », l’écouter en boucle, sans à priori, et devenir conscient que sous le vocable « jazz » se cache toute la Musique d’aujourd’hui .
Pour conclure, mon morceau préféré : « Atom Heart Father », clin d’oeil appuyé au Pink Floyd, et morceau au groove imperturbable …j’aime ça !!!
 la république du jazz-
Le Solénopole Radio .
Pour son troisième album « Mélodies Lunatiques « , Franck Dadure et son Fakir orchestra persiste à brouiller les frontières entre musique d’illustration et jazz contemporain ! Le ‘Fakir’ nous invite même à cultiver le plaisir de la découverte en nous embarquant dans une étonnante aventure électroacoustique, capable de nous faire divaguer aux confins d’un territoire phantasmatique où cohabitent free-jazz digitalisé et dub orientaliste. Un nouveau défi pour lequel Franck a réuni autour de lui un expert des « spoken-words » Black Sifichi, le oudiste d’origine tunisienne Smadj, le tromboniste Daniel Zimmerman, le percussionniste Fabien Duscombs et le platiniste-guimbardiste DJ Click. Des recrues haut de gamme bonifiant avec à propos l’inspiration foisonnante (et radioactive !) du multi-instrumentiste parisien.